Ethnic and body diversity in magazines…Euh?!?! – La diversité ethnique et corporelle dans les magazines … Euh?!?!

Last month, I bought six magazines mainly about fashion three of them were Canadians, two were Americans and the last one was from South Africa. My goal behind these purchases was to see how much could I relate to them as a plus size black women.  
Le mois dernier, j’ai acheté six magazines de mode dont trois canadiens, deux américains et un sud-africain. Le but de ces achats était de voir auquel je m’identifierais le plus en tant que femme issue d’une communauté ethnique qui porte du taille plus.

Clin d’oeil, Loulou Magazine & ElleQuébec
First off, I could not help but to be angered when looking at these covers because they reminded me about some harsh realities about under representation in T.V or magazine in Quebec. Growing up my ideal of beauty was a singer called Nathalie Simard but after a couple of trip to  Brooklyn (NYC) in the 90e and a some BET she quickly became history…hahaha!
Clin d’oeil, Loulou Magazine & ElleQuébec
Au premier coup d’oeil, je n’ai pas pu m’empêcher d’être un peu fustrée en regardant ces couvertures car elles me rappelaient certaines réalités par rapport au manque de diversité ethnique et corporelle à la télévision ou dans les magazine québécois. Lorsque j’étais enfant, la chanteuse Nathalie Simard représentait la femme idéale, elle était pour moi le standard de beauté chez la femme.  Mais après quelques voyages à Brooklyn, New York, dans les années 90 et l’apparition de BET dans ma vie, mes standards de beauté ont très vite changé… hahaha!
Here’s some demography statistics about the province of Québec:
850 000 immigrants from Europe, Africa, Latin America and Asia.
    * Haitians (74 500)  
    * Chinese (63 000)  
    * Lebanese (49 000)
So how come we still get stuck with these covers?!?!…I don’t know!!
Voici quelques statistiques démographiques sur la société québécoise:
850 000 immigrants venus d’Europe, Afrique, Amérique latine et d’Asie.
    * Haïtiens  (74 500)
   * Chinois (63 000)
    * Libanaise (49 000)
Alors, pourquoi sommes-nous pris avec ce genre de couverture?!?!… Je ne sais pas!
Here’s some other statistics about the province of Québec:

 Voici d’autres statistiques sur la province du Québec :

So how come our local magazines don’t  talk about plus size fashion and if they do it’s not  more then one page ?!…I don’t know!! 
Alors pourquoi nos magazines locaux ne parlent toujours pas de la mode taille plus et pourquoi lorsqu’ils le font ce n’est jamais pour plus qu’une page?! … Je ne sais pas!
Just in case some of you wanted to know how we were doing compared to our neighbor who are much more ahead of us in term of plus size fashion:
Juste au cas où certains d’entres vous aimeraient savoir où nous nous situons par rapport à nos voisins qui nous devancent grandement en ce qui a trait à la mode grande taille :
 
They some how realized that overweight people liked fashion too. Is it too hard to believe in Quebec??
Ils se sont rendu compte qu’il y avait une demande dans le secteur de mode pour grande taille serait-il trop difficile de faire la même chose au Québec?
  
OK!…I’m aware that western cultures have a predetermined mold in term of  beauty which is skinny, blond and preferably has blue eyes, BUT what I don’t get is why do women accept these criteria when majority of us don’t fit them.
OK! … Je suis consciente que les cultures occidentales ont un moule prédéterminé en terme de beauté (mince, blonde et yeux bleus), mais ce que je comprends pas, c’est pourquoi les femmes acceptent ces critères alors que la majorité d’entre elles n’en font pas partie.
I’m perfectly aware that these magazines are primarily a source of advertising for various type of cosmetics and clothing companies and occasionally you may fall on a really good article. Also, I will be the first one to admit that I am such a sucker for nice presentation and packaging so go for it!  The problem occurs when I cannot relate to the people who are trying to sell me these things.
Je suis parfaitement consciente que ces magazines survivent avant tout grâce à la publicité de différents types de cosmétiques et d’habillement. De plus, je respecte la qualité de plusieurs articles contenus dans les magazines. Je serais même la première à admettre que je suis une vendue des belles présentations et des emballages… ! Le problème survient lorsque je ne me sens pas interpellé par les gens qui essaient de me vendre ces choses.
Clin d’oeil
– Target audience: women from 20-30
– Public cible: les femmes de 20 à 30 ans
– 5 pictures of black girls (all Amercian celebrities as if black  women in Canada did not exist)on 232 pages and
– 5 photos de filles noires (toutes des célébrités américaines comme si les femmes noires au Canada n’existaient pas) sur 232 pages.
– 1 ad with a plus size model(…a Dove ad of course )
– 1 annonce avec un modèle de taille plus (… une annonce Dove bien sûr)
Loulou Magazine


– Target audience: women from 16-30
– Public cible: les femmes de 16 à 30 ans
 
– There were 5 pictures of black women and one of a Latina on total on 186 pages
– 5 photos de femmes noires et une de latina au total sur 186 pages.
   Loulou is the only magazine who had one page for plus size fashion and they also have a blog dedicated to 14+ fashion…so not bad Loulou but it’s still not worth buying the entire magazine for one page.
     – Loulou est le seul magazine qui avait une page pour la mode grande taille et ils ont aussi un blog dédié à la mode 14 + … donc pas mal Loulou, mais c’est quand même pas la peine d’acheter le magazine pour seulement une page.
ElleQuébec
– Target audience: women from 20-40 
– Public cible: les femmes de 20 à 40 ans
– There were 2 pictures of black girls on a total of 234 pages
– 2 photos de filles noires sur un total de 234 pages.
Except from Loulou (due to 1 page…lol), these magazines were about fashion which did not cater to my size at all.  In other words, these periodical were simply reminders that the industry reject my body type. So the HELL with them!! If you don’t acknowledge me why should I?!?!
 À part Loulou (sa seule page… lol), ces magazines de mode ne sont pas adaptés à la mode taille plus. En d’autres termes, ces magazines rappellent simplement que l’industrie rejette mon type de corps. Qu’ils aillent au diable! Si vous ne n’arriver pas à memontrer une certaine reconnaissance pourquoi devrais-je?!?!
FYI: Souche Magazine…Le magazine de la femme d’aujourd’hui (…it’s French for the today’s women magazine)
En passant, voici Souche Magazine, le magazine de la femme d’aujourd’hui.


Where are you?!?!?…I did six different stores and did not see it anywhere…So it’s time to step your game up people!!
Mais où se trouve-t-il ?!?!?… j’ai fait six magasins différents et je ne l’ai trouvé nulle part ! … Il est temps de se déniaiser ! 


The difference between the previous magazine is noticeable right away so no need to comment on it.
 La différence entre les magazines précédents et les suivants est évidente donc il n’est pas nécessaire de commenter.
Ebony was about fashion, beauty, interviews with celebrities and very good articles about issues in the Afro-American community. No plus size but at least there was topics that I could some what realate to.
Ebony couvre la mode et la beauté et contient des entrevues avec des célébrités et de très bons articles sur les problèmes dans la communauté afro-américaine. Pas de taille plus, mais au moins il y a des sujets auquels je peux m’identifier.


Essence was also about fashion, beauty, interviews with celebrities but, this month the main topic was black women in Hollywood. On top of having a fashion section on plus size spring trend they also had a full spread with one of my favorite Amber Riley.
 Essence possède sensiblement le même contenu, mais ce mois-ci, le principal sujet était les femmes noires à Hollywood. En plus d’avoir une section de mode sur les tendances printanières de grande taille, ils avaient aussi une section complète sur l’une de mes actrices préférées Riley Amber.
and check out the plus size section:
Et regardez leur section grande taille:

Check out there street style section:
Regardez leur section street style:


check out street style in Québec:
Regardez maintenant le street style au Québec:
 …
well that’s exactly it…NOTHING that look like us !!
Bien c’est exactement ça … RIEN qui nous ressemble!!

This was actually a first for me because I had never come across it but, when I saw the cover I had to get it.  I was also pleased to see that the content was equally amazing and I read an article that I had to share with you.
Je n’avais jmaias entendu parler de ce magazine mais dès que j’ai vu la couverture il a fallu que je l’achète. J’ai également été heureuse de voir que le contenu était tout aussi incroyable et j’ai lu un article que je devais partager avec vous.
This shows how African retailers re-adjusted the mannequin in order to reflect their customers…So tell me why again this is not happening here?!?!
 Cela montre à quel point les détaillants africains ont réajusté leur mannequin afin de tenir compte de leurs clients … Alors dites-moi pourquoi ce pénomène ne se concrétise pas ici?!?!
As a visible minority I don’t think that it should be acceptable for me to rely on the U.S.A or Africa for some kind representations. We barely see any type of cultural or body types diversities in local magazines and then you wonder why people from any types of minority groups are so eager to learn English and not so much French (…one of the main political issues in the province of Quebec).
En tant que minorité visible, je ne pense pas qu’il devrait être acceptable pour moi de compter sur les États-Unis ou l’Afrique pour quelques représentations du genre. Nous voyons tellement peu de diversité culturelle dans les revues locales que cela expliquerait peut-être le dilemme du bilinguisme dans les communauté ethniques au Québec. 
I made the choice to no longer stay quiet about this issue. I will make sure to show whoever wants to see and to tell to whoever wants to ears about this lack of diversity in your magazine in the hope that one day you will wake up.
J’ai décidé de ne plus garder le silence à ce sujet. J’en parlerai à qui veut entendre en espérant qu’un jour un changement survienne.
I would strongly recommend dear readers to never acknowledge anything or anyone who will not acknowledge you back. To all my big girls out there if a designer does not cater to your size don’t go and by their accessories because you are just making it “OK” for them to ignore us. #RealityCheck

Chères lectrices je vous encourage fortmeent à ne pas encourager les magazines qui ne se préoccupe pas de vos besoins. Un autre petit conseil à toutes les femmes rondes : si un couturier ne fait pas votre taille, n’achetez pas non plus ses accesoires, vous ne feriez que l’encourager à continuer de vous ignorer. #UnePetiteDozeDeRéalité

To all these magazine’s chief editors who seem to think that we are invisible remember that there is a market out there and if you can’t cater to us someone else will and with blogging, YouTube and all sorts of new medium of communications I would not recommend this gamble.
Pour les rédacteurs en chef de ces magazines qui semblent penser que nous sommes invisibles, rappelez-vous qu’il existe un marché pour la mode taille plus au Québec et  avec les nouvelles technologies et moyens de communication (blogues, youtube, facebook, etc.) je vous recommande de ne pas ignorer ce genre de requête.
Be inspired by your difficulties, don’t ever let them bring you down but, rather work with them! 
Soyez inspirés par vos difficultés et ne les laisser jamais vous abattre, mais plutôt vous motiver !
until next time stay bless…









 

Comments

comments

3 thoughts on “Ethnic and body diversity in magazines…Euh?!?! – La diversité ethnique et corporelle dans les magazines … Euh?!?!

  1. I think for this reason online (plus size) magazines are popping up so much lately. The accepted beauty is very one dimensional as you just stated. And I'm not only talking about size, what about gender (Model Lea). We talk about portraying more realness in fashion/beauty ads, but as long as it doesn't sell, companies will stick to what brings in the Benjamnins.

  2. Ah quelqu'un qui ressent la même chose! Je me suis abonnée au magazine Elle Québec et franchement chaque fois que je feuillette je chuiip. Je vais leur écrire une lettre, ça n'a pas d'allure! Quand aux magazines "ethniques" d'ici…J'ai acheté le "Opale" une fois, quelle déception, puis le magazine Souche est introuvable! J'en reparle à l'instant à la rédac chef parce que franchement je sais pas où le trouver. En tout cas, j'aurais dû m'abonner au "Essence" mais j'imagine que je voulais lire en français même si j'ai aucun problème avec l'anglais. On est tellement sous-représentées, je m'y perds totalement…

  3. whaou quel article 🙂

    merci à toi pour ce panorama. d'ici (france) j'ai tendance à croire que c'est mieux ailleurs mais pas toujours.

    on vient de subir des éditions spéciales "rondes". ça m'énerve encore plus…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.